Voitures hybrides : Méthodes d'entretien et réparation
Panier d'achat

CONTACT

Phone : +33 430 965 790

Email : contact@logicat.eu

Whatsapp : +33  430 96 57 92

 

REJOIGNEZ-NOUS SUR

Voitures hybrides : Méthodes d’entretien et réparation

Voitures hybrides : Méthodes d’entretien et réparation

La technologie hybride ne cesse de se développer au fil du temps comme alternative au motorisations 100% thermique. Cette cadence est propulse par les normes anti-pollution impose au constructeurs, ce qui les poussent a introduire de plus en plus de voitures hybrides dans leur gamme.

Ce changement technologique engendre quelque contrainte qui touchent l’ensemble des professionnels du secteur dont font partie les garagistes indépendants. Nous allons aborder l’un des principaux points dans cet article.

D’après le site auto-moto, voici une définition d’une voiture hybride et son principe de fonctionnement (voir ici) :

Par définition, la voiture hybride combine des motorisations de nature différente, thermique d’un côté, électrique de l’autre. Le moteur thermique, essence dans la plupart des cas, peut être associé à un ou plusieurs blocs électriques, situés sur le train avant et/ou sur le train arrière du véhicule.

Il faut ensuite distinguer le véhicule hybride classique du véhicule hybride rechargeable (VHR). La différence fondamentale entre les deux types d’hybridation réside dans la capacité de leur batterie et leur moyen de recharge. En sachant que la technologie hybride a recours à trois architectures différentes : série, parallèle, mixte (ou à dérivation de puissance).

Dans le cas d’une simple voiture hybride, non-rechargeable, aussi qualifiée de « Full Hybrid », la batterie présente une faible capacité avoisinant 1 kWh. Elle augure d’une autonomie électrique limitée à quelques kilomètres et une vitesse maximale d’utilisation tournant autour de 50 km/h. La batterie est rechargée grâce au moteur thermique et un éventuel dispositif de récupération d’énergie cinétique au freinage, un type d’hybridation dédié à la conduite en ville.

Pour l’hybride de série, le petit moteur thermique sert exclusivement de générateur au bloc électrique. L’hybride parallèle, davantage répandu, est baptisé ainsi en raison du fonctionnement en parallèle des moteurs thermique et électrique, tous deux reliés à la transmission. Enfin, l’hybride mixte (ou à dérivation de puissance) se charge d’opérer, selon la situation donnée, une transition entre les deux modes précités, une architecture prisée du groupe Toyota/Lexus.

A l’inverse, la voiture hybride rechargeable, désignée sous le terme de « Plug-in Hybrid » embarque une batterie de plus grande capacité, en mesure d’être rechargée par le biais d’une prise à la manière d’un véhicule électrique. Sa capacité oscillant généralement entre 8 et 12 kWh donne lieu à une autonomie électrique comprise entre 20 et 60 km pour une vitesse de pointe d’environ 120 ou 130 km/h. Le moteur thermique ne prend le relais que si cette vitesse est dépassée ou si la batterie est déchargée. Pour la recharger, il faut avoir recours à une prise domestique ou une borne de recharge comme pour une voiture électrique.

L’inconvénient principale pour les garagistes en ce qui concerne les voiture hybrides, c’est la complexité des pannes. La plupart des garagistes sont habitués a travailler sur des vehicule avec une motorisation thermiques et ont pu développer au fil du temps une compétence qui leur permet de réparer presque toutes les pannes sans avoir a chercher l’information et vont même jusqu’à estimer le temps qui faut pour terminer l’intervention.

Ceci n’est plus possible avec les pannes électriques qui exigent une compétence spécifique et complexe. Pour venir à bout de ce type de panne, les garagistes doivent veiller à se former continuellement et constamment pour rester a jour. Un lourd investissement en temps et argent s’impose dans ce cas.

Ce dernier a pour conséquence de frustrer les garagistes indépendant. Pour cela, nous avons pensé à une alternative ou une solution complémentaire qui peut les soutenir afin de relever ce défi.

En parlant toujours de technologie, la plateforme d’informations techniques constructeurs, HaynesPro est l’allié principal pour réparer toutes les pannes électriques en se basant sur des données fiables et pertinent. Tout un volet est dédié pour les pannes électriques :

  • Fusibles et Relais :
    • Emplacements de la boîte à fusibles et relais
    • Aperçu des fusibles et relais
  • VESA™ MK II (Diagnostics guidés) :
    • Schémas de câblage pour la gestion moteur, ABS, ESP et climatiseur
    • Emplacements et information de composant
    • Codes défaut (du constructeur et EOBD)
    • Assistant diagnostics
    • Emplacements des points de masse
    • Lien codes défaut vers le module Smart
  • Schémas de câblage de confort :
    • Schémas pour p.e. les serrures des portes, les vitres, les coussins gonflables, l’éclairage extérieur, les systèmes de démarrage/charge et d’essuie-glace/rondelles
    • Fonctionnalité de panoramique et de zoom
    • Fonction de mise en évidence pour retrouver les câbles et les composants correspondant

Pour en savoir plus sur le pack Electronics de HaynesPro : voir ici

One comment

  1. Super conseils, j’ai récemment acheter une voiture hybride non rechargeable et j’en suis ravie !

Laisser un commentaire

Le Pack de Lancement des nouveaux garagistes

Nous n'avons pas été en mesure de confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée, vérifiez votre boîte de réception, donnez-lui quelques minutes et n'oubliez pas de vérifier votre dossier spam.

 Veuillez remplir vos coordonnées ci-dessous 

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée, veuillez vérifier votre boite de réception

Veuillez remplir vos coordonnées ci-dessous